L’anxiété

Une des choses intéressantes de l’homéopathie est de pouvoir travailler au niveau des comportements,  chez les enfants il y en a de toutes sortes, mais comment arriver à les aider, constamment nous sommes après eux pour leur faire prendre confiance, mais si au fond de leur être cela est plus fort qu’eux !!!

Quoi faire, et bien l’homéopathie saura vous rendre un précieux soutient pour les cas d’anxiété chez les enfants.

Voici le portrait :

L’enfant anxieux est constamment, avec un sentiment de crainte d’être en retard, d’arriver après que la classe ne soit commencée et d’en avoir le reproche. Ils s’inquiètent chaque soir pour savoir si le lendemain est jour d’école ou jour de repos. Ils se tourmentent quinze jours avant la rentrée scolaire en imaginant toutes sortes de choses sur la personnalité du nouvel enseignant qu’ils vont avoir à subir pendant toute une année. Ils pensent longtemps à l’avance aux amis qu’ils vont perdre ou retrouver.

Pendant la classe, ils sont généralement de bons élèves, peu turbulents et très attentifs. Ils travaillent bien et donnent toute satisfaction à leur professeur. S’ils manquent de confiance en eux, ils font aussi bien, sinon mieux que les autres. N’empêche qu’ils ne sont tranquilles et heureux que pendant les vacances.

Voici une liste des remèdes les plus souvent recommandés pour les cas d’anxiété et leurs symptômes :

  • CALCAREA CARBONICA : est anxieux pour l’école comme il l’est pour beaucoup d’autres choses aussi imprécises. Il l’est le soir dans son lit, il l’est pour sa santé, il l’est pour la maladie ou après la mort de l’un de ses proches. Alors que PHOSPHORUS aura des peurs plus précises, CALCAREA a des peurs imaginaires. Par ailleurs, le travail scolaire le fatigue et il est pris de transpirations pendant son travail tout en gardant pieds et mains froides.
  • CAUSTICUM Est anxieux pour les autres : Si le maître frappe ou punit d’autres élèves que lui, il en ressent un malaise encore plus grand. Il imagine que cela pourrait lui arriver et il vit toute sa scolarité dans cette angoisse. Comme CALCAREA cela peut lui faire perdre une bonne partie de ses moyens, mais ce n’est pas toujours le cas. Il va plutôt somatiser son malaise par de l’énurésie, des crampes ou des tremblements.
  • LYCOPODIUM : est malade d’anxiété parce qu’il manque de confiance en lui. Généralement intelligent, il réussit finalement assez bien à l’école, mais il vit dans la terreur d’être interrogé et d’avoir à prendre la parole devant tout le monde. C’est aussi un hypersensible qui a facilement la larme à l’œil. Il est mal à l’aise dans toute collectivité, il déteste les sports d’équipe, les jeux en groupe, mais il a également horreur d’être seul.
  • NATRUM MURIATICUM : Est moins anxieux que tourmenté par des idées presque obsessionnelles d’un chagrin souvent imaginaire: il se croit mal aimé de sa maîtresse ou de son maître auquel il porte lui même une affection exagérée. Ou bien il se croit trahi par son ami de cœur, de celui dont il ne peut pas se passer. L’école est un lieu de souffrance qu’il ne supporte qu’aux prix de violents maux de tête. Son humeur est horrible, repoussant malgré lui les moindres marques d’affection ou de simple attention de ceux qu’il aime le mieux.
  • PHOSPHORUS : Est le plus hypersensible de tous ces enfants déjà très sensibles. Le milieu scolaire est pour lui un univers trop bruyant, malodorant, violent qu’il ne supporte pas du tout. Il ne fait que penser à la douceur de la maison, à l’affection de sa mère, à ses câlineries si délicieuses. C’est aussi un enfant de constitution faible qui « ne fait pas le poids » dans les jeux et dont on se moque. En réaction il lui arrive de prendre de terribles accès de colère, mais elle est dérisoire et mal perçue.

Si un de ces remèdes semble ressembler à votre enfant, vous pouvez lui en donner à raison de 3 granules une fois par jour de ce remède en dilution 30k.

Vous pouvez vous informer auprès de votre magasin naturel ou pharmacie ils seront en mesure de vous expliquer la dilution.

Si après quelques semaines vous n’avez aucun résultat, cessez le traitement.

Traitement

Il faut savoir qu’il y a beaucoup d’autres remèdes homéopathiques pour l’anxiété, et je vous invite à consulter un homéopathe de votre région, car il sera en meilleur position pour choisir le bon remède, l’homéopathe prendra soins de poser une panoplie de questions pour trouver celui qui saura coller à la peau de votre enfant. Et ainsi avoir de meilleurs résultats.

Written by Marie-Lise Pelletier