vegetables-basket_fyE57FBdDans l’article précédent, nous avons vu que le stress gruge l’énergie qui devait être utilisée aux fonctions digestives et autres fonctions. Avec le rythme effréné du quotidien, l’alimentation industrialisée et les additifs alimentaires, notre flore intestinale peut parfois se retrouver dans un mauvais état. Prenez soin de votre santé intestinale, corrigez vos intolérances alimentaires, soignez la constipation ou la diarrhée, éliminez les ballonnements, diminuez les flatulences, préserver vos intestins des inflammations, car c’est là où se forment ou se stockent certains neurotransmetteurs qui vous aideront à garder la bonne humeur ou à vous préserver du stress. C’est donc dire que plus votre tube digestif est en bon état, plus vous absorbez les bons nutriments, plus vous fabriquez de bons neurotransmetteurs et meilleur sera votre équilibre nerveux.

Le stress acidifie notre organisme ce qui rend difficile la gestion de ce dernier. Pour briser le rythme, mangez des aliments alcalinisants, riches en minéraux : les légumes verts et colorés (roquette, chou kale, persil, betterave…), les germinations, les amandes, les noix du Brésil, les olives, les avocats. Pensez à éviter les excitants : le café, le chocolat, les boissons énergisantes et gazeuses, le sucre, les produits raffinés (farine blanche, pâte, pains…), les colorants alimentaires.

Une belle assiette antistress commence avec une portion de crudités ou de salades et contient beaucoup de légumes, une quantité de protéines (volailles, poissons, œufs…) appropriée et de bons gras (noix, graines, olives, avocat). Pensez à varier les couleurs et consommez des aliments riches en antioxydants qui neutraliseront les radicaux libres créés par le stress.

Certaines tisanes peuvent être intéressantes pour vous soutenir : la paille d’avoine, la mélisse, la lavande.

Des huiles essentielles avec des principes actifs calmants : chamaemelum nobile, citrus sinensis, citrus reticulata var. mandarin, lavandula angustifolia, origanum majorana….

Certaines vitamines, telles que celles du complexe B peuvent être d’un bon soutien (attention, demandez à votre naturopathe car il existe différentes forment sous lesquelles on peut retrouver le complexe B et elles ne sont pas toutes équivalentes). Certaines plantes adaptogènes pourront être utilisées ou autres nutriments selon votre condition.

Il est important de consulter votre naturopathe afin d’établir avec lui un protocole alimentaire (et de suppléments, si nécessaire) adaptez à vos besoins chaque personne vit le stress à sa façon et les déséquilibres occasionnés par celui-ci ne seront pas les mêmes.

Nathalie Ashkar, naturopathe agréée
www.nathalieashkar.ca
514-992-8535
alimentationsaine@gmail.com

Written by Arrsanté.ca
L’association a été fondée dans le but de regrouper et faciliter l’échange d’information entre les gens œuvrant dans le domaine de la santé et le public. L’Association Ressources et Références en Santé souhaite accueillir sur son réseau en ligne tous les gens ayant leur santé à coeur.