sevrage caféVotre défi du mois seras de diminuer votre consommation de café et pourquoi pas découvrir d’autre solution plus naturelle.

Depuis quelque temps je m’amuse à lire les réflexion de ma fille qui allaite et qui tentent tant bien que mal à cesser de prendre du café depuis qu’elle sait rendu compte que cela avait un effets sur le système nerveux de son beau petit garçon !

Je suis une fervente du café , donc je la comprend, je peux dire que ma ration est en moyen de 2 à 4 café par jour, mais je me rappelle très bien d’en avoir consommé beaucoup plus !

 

Il faut savoir qu’effectivement, l’excès de café rend nerveux. Et quand on en abuse, il peut créer des problèmes digestifs chez certaines personnes, allant jusqu’à une acidose (acidité gastrique, palpitations, brûlures d’estomac…), dus à l’huile de torréfaction qui se transforme en toxine. Mais le café pris modérément, une ou deux tasses au maximum par jour, a un effet diurétique et stimule la mémoire. Vous pouvez faire comme les Italiens, un café expresso puis un verre d’eau, ce qui permet de compenser la petite déshydratation qu’il entraîne en agissant sur les glandes surrénales. Et évitez d’en boire à jeun, c’est trop difficile à digérer.

Pour vous “désintoxiquer”, pensez au café naturel à base d’orge ou de chicorée, un liquide chaud et noir, 100 % naturel, un excellent placebo ! Et, bien sûr, vous pouvez adopter le thé vert, un excellent antioxydant, légèrement stimulant, ou tout autre tisane. »

Marie-Lise Pelletier

Written by Marie-Lise Pelletier