menthe poivree academie e sMenthe poivrée, M. des champs, M. verte, M. pouliot (lamiacées) 
Mentha piperita, M. arvensis, M. spicata. M. pulegium.

La menthe est très présente dans nos vies. On retrouve cette fragrance, naturelle ou reconstituée, un peu partout. Elle inspire la fraîcheur et la propreté. La menthe poivrée, M. piperita, est celle qui nous intéresse ici.

La menthe pouliot a de grandes vertus thérapeutiques mais ne doit être utilisée que par des thérapeutes expérimentés. Elle a des effets importants sur le système nerveux, elle était utilisée autrefois pour provoquer des avortements. La menthe des champs est similaire a la menthe poivrée quand a son champ d’action.

La menthe se marie bien avec la lavande, le tea tree, le cajeput, le pamplemousse et le romarin.

Elle est antiseptique et anti-inflammatoire pour les voies respiratoires supérieures : dans les cas de grippe, toux, bronchite, amygdalite etc. Elle est immuno-stimulante, donc elle peut être utilisée préventivement. 

Elle est antispasmodique, carminative, bactéricide, antivirale, fongicide.
Elle soulagera les douleurs et coliques dans la région gastro-entéro-hépatique, la diarrhée. Elle peut même être anti-vomitive.
Elle sera indiquée dans les cas de migraines, céphalées, névralgies.

Psychologiquement elle a des effets bénéfiques pour la mémoire et la concentration, elle augmente le niveau d’attention et de vigilance. Une excellente huile pour les conducteurs. Elle éclaircit les idées, élargit les horizons.

En massage : 1 – 3 gouttes dans 4 – 5 cuillers a soupe d’huile. Appliquez sur la zone choisie. Par exemple, pour les migraines, la vigilance et l’attention, la nuque, les tempes et derrière les oreilles seront des endroits privilégiés. La partie abdominale devra toujours être massée dans le sens des aiguilles d’une montre. Attention de ne pas en abuser, la fraîcheur qui s’en dégage pourra être inconfortable.

En diffusion la menthe aura un effet bénéfique un effet antiseptique sur les voies respiratoires. Elle va stimuler la concentration et rafraîchir l’atmosphère.

En compresse : 2 – 3 gouttes dans une cuiller de dispersant dans ¼ litre d’eau. Particulièrement utile pour les coliques hépatiques et les spasmes gastro intestinaux. Indiqué aussi pour les cas de sciatique, de contusions, d’élongations et autres problèmes musculaires.

Piqûres d’insectes : on peut appliquer l’huile essentielle directement sur la peau.

Soins personnels : 1 – 2 gouttes dans un verre d’eau fait un excellent rince bouche antiseptique, il chasse la mauvaise haleine et est recommandé dans les cas d’angine ou d’infection.

Application :
Après un traitement aux antibiotiques : 1 gt. + 1 gt. citron (ou aneth) sur un comprimé neutre 4 x par jour. (2)
Épuisement neveux : 1 gt. + 1 gt. ravensare sur un comprimé neutre.
Nausées : 1 gt. + 1 gt. citron sur un comprimé neutre. (2)
Maux de tête : 1 gt. sur le front et les tempes. (2)

Bain : 2 – 3 gouttes dans 2 – 3 cuillers a soupe de dispersant. Vous obtiendrez un bain rafraîchissant antispasmodique, indiqué en cas de stress, grippe, céphalées. Ce bain est aussi tonique.

Maison : pour chasser les fourmis, en combinaison avec la lavande.

Cuisine : cette huile essentielle se prête bien aux desserts (liqueurs, chocolats, crème glacée), au gigot d’agneau.

Contre indication : déconseillé chez les jeunes enfants, 6 ans et moins. Il risque d’annuler les effets des médicaments homéopathiques. Il faut utiliser avec précaution car l’effet du menthol crée une grande sensation de froid.

Written by Arrsanté.ca
L’association a été fondée dans le but de regrouper et faciliter l’échange d’information entre les gens œuvrant dans le domaine de la santé et le public. L’Association Ressources et Références en Santé souhaite accueillir sur son réseau en ligne tous les gens ayant leur santé à coeur.